Benapse : le blog

webmarketing, référencement, webanalytics & web tout court

Faut-il laisser les liens en pied de page vers les sites de vos prestataires ?

Les liens selon Matt Cutts

La pratique est répandue depuis des années : certains prestataires “signent” la création d’un site avec un lien en pied de page pointant vers leur propre site Internet.
L’intérêt pour eux est double : publicité et acquisition de liens pour leur référencement naturel. Mais qu’en est-il aujourd’hui, maintenant que Google est devenu un peu plus regardant sur les liens  (Pingouin, sanction de la vente de liens, …) ??

Un peu d’histoire sur ces liens

Les liens ont toujours été le nerf de la guerre. Acquérir un nombre conséquent de liens thématiques et de qualité est une des clés d’un bon référencement naturel.

Dès le début des années 2000, tout le monde demandait du lien : les annuaires avec les liens retours, les pages partenaires, …

Des agences web ont flairé le bon filon : si chaque site créé fait des liens vers le site de l’agence, alors leur référencent naturel sera meilleur (je schématise).
Mais comme pour beaucoup de techniques SEO, les abus sont arrivés et Google a commencé à analyser ces liens en particulier pour leur donner de moins en moins de poids.
Car ces liens sont faciles à identifier :
– ils sont présents sur l’ensemble des pages du site (sitewide)
– ils sont présents en pied de page (footer)
– souvent, les ancres sont optimisées : le lien n’est qu’une succession de mots clés
– le site lié est rarement dans la même thématique ou appartenant à la même société

Faciles à repérer donc, ces liens footer sont devenus de moins en moins efficaces.

Le problème : une histoire de signal

Si ces liens ne sont pas (encore?) pénalisant, le problème vient du signal envoyé : un lien footer sitewide avec une ancre sur-optimisée et hors thématique, cela n’a rien de naturel. C’est donc une tentative de manipulation de l’algorithme de classement.
Pire : cela peut ressembler à un lien payant (mal fait 😉 ), et Google n’aime pas vraiment ça les liens payants (le cas Interflora UK vient encore de nous le rappeler).

La mise à jour Pingouin (et ses répliques) a également envoyé un signal fort sur le traitement des liens : tout ce qui est bourrin et sur-optimisé peut être sanctionné.

En résumé :

En résumé, les liens footer automatiquement ajouté vers votre prestataire web n’ont plus le même impact en SEO (pour lui) et bien que pas forcément pénalisable, génère un signal pas forcément positif aujourd’hui.
C’est donc un point auquel je prête attention dorénavant.

Les solutions

Pour laisser l’empreinte de votre prestataire en pied de page, différentes solutions peuvent être envisagées :
– ne laisser que le nom (sans le lien)
– passer le lien en nofollow
– le laisser uniquement sur une page (et non plus l’ensemble du site)
– créer une page “Crédits” sur votre site, où vous pourrez lister l’ensemble des prestataires : l’agence, le webdesigner, le photographe, … votre agence de webmarketing (comme ça, pas de jaloux !)
– Placer le lien sur un article de blog annonçant la création / nouvelle version du site (merci Adrien)

Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas 😉

NB : l’idée de ce billet n’est pas de tirer à boulets rouges sur les agences qui utilisent encore cette technique, mais plutôt de prendre un peu de recul sur ces pratiques banalisées depuis un moment.

Sources images : Photostock & AxeNet

8 commentaires pour “Faut-il laisser les liens en pied de page vers les sites de vos prestataires ?”

  1. En effet je pense qu’il va falloir commencer à réfléchir à ce problème suite aux derniers algorithmes.
    A mon avis quelque chose de sympa pour le prestataire serait d’obtenir un lien dans un article du blog (si il existe) qui annonce l’ouverture/la refonte du site web. Mais la page crédits reste importante pour le coté « qui a fait ce site super beau? je vais l’embaucher ».

  2. Tout à fait d’accord sur le fait de laisser un crédit. Je vais rajouter l’idée d’un article de blog, ça me plait aussi :)

  3. Le meilleur moyen, effectivement est de créer une page dédié et Crédit en est le parfait exemple.

    De plus des liens en pagaille dans le footer, ça ne ralentit pas le site en lui même, pas beaucoup mais bon une minimilli seconde c’est déjà ça de gagné.

  4. Je travaille avec une agence qui n’utilise que ce procédé : les liens ont été rapidement dévalorisé lors d’un passage de pingouin. Il faut varier au maximum les sources de linking, les ancres, etc … encore plus qu’avant !

  5. Et de mettre un lien dans la page crédit et de faire payer le prestataire et la boucle est bouclé pour google.
    Plus sérieusement la page crédit est une bonne solution surtout que souvent les sites internet ne sont pas rémunérer sur le prix de la prestation pour avoir mis le lien de l’agence en home de leur site.

  6. L’idéal étant de coupler un lien sur le nom du prestataire uniquement sur la home du client et une présentation plus détaillée sur la page Crédits.

    C’est que je m’attèle à faire sur les nouveaux sites clients que je mets en ligne.

    Moi aussi j’aime bien l’idée de l’article de blog. Faut-il que le client en ait un. 😉

  7. Matt n’est pas tout à fait à son avantage sur la photo :) Est ce une petite vengeance?
    Plus sérieusement j’ai été témoin d’une manip consistant a changer les ancres des liens sur les sites « clients  » pour soi disant booster un mots clé : effet non mesurable. Ben dites donc !
    Je rajoute qu’il s’agissait d’une ancre unique pour l’ensemble des sites…

  8. @Hervé : un lien sur le nom du site, c’est déjà plus « propre » qu’une ancre, c’est sûr ! Si le client n’a pas de blog, on peut aussi utiliser le module « Actualités » assez répandu

    @flo : je n’en veut pas à Matt, j’ai simplement tapé « liens footer » dans Google Images 😉
    Ce genre de manip’ m’énerve, surtout quand elles sont faites dans le dos du client : c’est bourrin et pas pro

Laissez un commentaire