Benapse : le blog

webmarketing, référencement, webanalytics & web tout court

Google + ouvert à tous

Il y a quelques jours (une petite semaine pour être exact), Google + est désormais ouvert au grand public après avoir été lancé en bétâ fermée le 28 juin dernier.

Si le réseau social de Mountain View a été annoncé comme étant le concurrent qui allait détrôner Facebook, les commentaires semblent plus prudents désormais.

En effet, la force de frappe de Google lui a permis en 16 jours d’atteindre les 10 millions d’utilisateurs alors qu’il en a fallu 780 à Twitter et 852 à Facebook. Le revers de la médaille est que 83% des comptes seraient inactifs selon une étude menée par Bime Analytics (échantillon de près de 10 millions d’utilisateurs volontaires).

Est-ce la faute au lancement tardif d’un énième réseau social qui n’apporte pas (en tout cas pas encore) une révolution dans l’usage qu’on peut faire des réseaux sociaux ?
De prime abord, Google + semble être un mix de Facebook (mise en relation et partage des contenus avec ses amis / famille)  et de Twitter (le « flux » , équivalent d’un tweet, qui permet de suivre et faire suivre l’actu chaude). L’outil apporte quand même quelques services intéressants :

  • les cercles permettent de trier et gérer ses contacts donc l’information et les contenus qu’on souhaite partager, de façon naturel (on parle IRL de « cercle » d’amis)
  • les hangouts ou vidéo-bulles, notamment depuis un mobile, possibilité d’hangout en public, et jusqu’à 9 personnes
  • les bulles extra qui permettent de partager son écran, ses documents, et même de dessiner ensemble en même temps…

Bref, pendant ce temps, Facebook annonce à son tour plusieurs nouveautés « importantes ». Malheureusement pour les détracteurs de Facebook, Google + ne fait pas encore le poids.

Ni incontournable ni révolutionnaire mais définitivement à suivre : Google + reste la pierre angulaire de la stratégie sociale de Google (bouton +1, profil Google, …). Et on connait la capacité de Mountain View à innover…

Laissez un commentaire